Edition-Boutique


Lalala napoli : disperato

TRANSE NAPOLITAINE SORTIE AVRIL 2017

 
Possibilité d'achat par correspondance //  télécharger le bon de commande

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou 04 75 55 38 31

Avec Disperato, on explore Naples dans tous les sens, on s'engouffre dans ses ruelles, on prend le funiculaire, on chante l'amour et surtout la liberté! Album éclectique, comme des pièces de tissu bariolées cousues ensembles pour former un grand costume d’Arlequin, fauché et heureux de l'être (« disperato » en napolitain), un ensemble de regards posés sur la ville mythique par ses enfants grandis ailleurs, que sont les musiciens de Lalala Napoli. Le groupe soudé autour de François Castiello (Bratsch) chante à plein poumons des morceaux du répertoire traditionnel, détournés audacieusement, et des compositions crues ou douces, aussi contrastées que l'âme de Napoli.

INTERPRETES : François Castiello - chant, accordéon,  Florent Hermet - contrebasse,  Thomas Garnier - flûte, guitare, Julien Cretin - accordéon,  François Vinoche - batterie,  Nicolas Lopez - violon

 

DISTRIBUTION : L'Autre Distribution
LABEL : La Curieuse


Disperato

  Simmo E Napule Paisa 2'30
  Bluzz 4'50  
  C'est Maintenant 4’31 
  Viarella 1’24 
  OMercato 3’04 
  Reginella 5’12
  Chiamata 6’08 
  Sarracino 2'41 
  Cannetella 3’27 
  Alleria 6'35  
  Andando Su 4'18 
  Disperato 8’18 
  Pugno in cielo 5’44
  Funiculi funicula 2’04 

 

Ecouter un extrait >ICI<

En savoir +


L'ETRANGLEUSE : MEMORIES TO COME

DUO HARPE ET GUITARE ELECTRIQUE SORTIE DECEMBRE 2015

 
Possibilité d'achat par correspondance //  télécharger le bon de commande

Ni strictement rock, world ou folk, le son de L'Etrangleuse a jeté des passerelles. Un 1er album en a donné le manifeste, avec en sus leurs voix pour accompagner les instruments : chant plus que chanson, filant des mots dans la trame des cordes, entretenant la tension, suggérant des atmosphères. Le duo s'est forgé un savoir-faire dont les limites sont repoussées par ce nouvel album. Tout cela sous l'oreille avisée du producteur anglais John Parish. Il est question de bruit et de silence, de dérive et d'enfermement, d'identité. Harpe et guitare : alliance de fortune, contrainte créatrice, et défi permanent.

INTERPRETES : Mélanie Virot - harpe, chant,  Maël Salètes - guitare, chant

 

RÉALISATION : John Parish
DISTRIBUTION : L'Autre Distribution
LABELS : La Curieuse, Red Wig, Les Disques De Plomb


  Do I 3'01
  Then I Try 5'03  
  Doesn't Matter 4'36
  Coincidence 5'12
  L'un languit 3'42
  Noise / Silence 3'25
  Drifting Around 3'46
  ED 4'19
  Who we are 3'40
  Caged Bird 5'00

 

 

 

Le duo lyonnais réunit deux instrumentistes, et deux instruments qui pourraient surprendre à première vue. Maël Salètes, guitariste que l'on a pu voir avec l'Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp et Mélanie Virot, harpiste classique. Il ne sert pas à grand chose de tenter d'expliquer leur musique, tant elle semble venir d'ailleurs. Une sorte de folk-rock qui puise son inspiration dans les airs traditionnels d'un pays qui n'existe pas. Des airs qui viennent de loin. Du dedans. Réputée douce et cristalline, la harpe peut se faire incisive, abrasive ou dissonante. Et la guitare prendre à l'inverse une posture moins punk, plus tournée vers la transe africaine. Avec en sus leurs voix pour accompagner les instruments, chant plus que chanson, filant des mots dans la trame des cordes, entretenant la tension, suggérant des atmosphères.

C'est à l'oreille avisée du producteur anglais John Parish (PJ Harvey, Eels, Dominique A, Arno, entre autres) qu'a été confié la réalisation de ce second album de l'Etrangleuse. Déjà invité sur le premier opus du groupe, GW Sok ancien chanteur de The Ex, pose à nouveau sa voix sur ce nouvel ablum.

Ecouter l'album >ICI<

En savoir +


LALALA NAPOLI : AMORE, SOLE, LIBERTA

TRANSE NAPOLITAINE SORTIE MARS 2015

 

Possibilité d'achat par correspondance //  télécharger le bon de commande

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou 04 75 55 38 31

Lalala Napoli revisite et réinvente la musique napolitaine et la tarentelle à travers le Naples fantasmé de François Castiello, chanteur accordéoniste de Bratsch. Le son Lalala Napoli - 2 accordéons, 1 flûte, 1 violon, 1 contrebasse, 1 batterie, 1 guitare électrique et la voix de François Castiello - envoûte le public, entraînant le corps à la danse et l'esprit à l’évasion.
Avec énergie et générosité, Lalala Napoli sublime le côté transe de la tarentelle et nous emmène en voyage pour une fête chaleureuse, exubérante: un bal Napolitain.

INTERPRETES : François Castiello - chant, accordéon,  Florent Hermet - contrebasse,  Thomas Garnier - flûte, guitare, Julien Cretin - accordéon,  François Vinoche - batterie,  Nicolas Lopez - violon, banjoline

 

DISTRIBUTION : L'Autre Distribution
LABEL : La Curieuse

 

Amore Sole Liberta

  Caravan petrol 5'33
  Scetate 5'38
  Lazarella mia 3'29
  Maruzella 3'46
  Tourterella 1'32
  Torticolo 5'36
  Come tha fatto mametta 4'11
  Malincunia 3'21
  Nomadella 8'19
  Don Raffae 4'52
  Balatella 7'33
  I te vurria a vasa 3'54


 

La musique de Lalala Napoli se nourrie des racines et du parcours de François Castiello avec Bratsch mais aussi de l'univers singulier des musiciens de No Mad?, qui ont aujourd'hui trouvé ensemble leur son, leur identité, leur force. Lalala Napoli, c’est festif, exubérant et généreux comme le sud de l’Italie !
 

En savoir +


COMPAGNIE HAUT LES MAINS : HISTOIRES PAPIER

Livre de poésies D'après le spectacle SORTIE DECEMBRE 2014

 

Possibilité d'achat par correspondance //  télécharger le bon de commande

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou 04 75 55 38 31

Inspiré du spectacle de marionnettes Histoire Papier de la Compagnie Haut les Mains, cette édition est une création collective, construite avec patience et amitié. Le Livre se présentera sous la forme d'un étui en carton qui abrite des "trésors" à découvrir tous les sens en éveil, pour un public de 7 à 107 ans : des textes poétiques percutants, sensibles ; un cd de musique originale et les textes lus par les auteurs (fantastique !!) ; la typographie avec des caractères de plomb et de bois ; des linogravures et des dessins à l'encre de Chine, qui semblent vibrer ou même sortir du papier ; un petit théâtre d'ombres à manipuler soi-même ; un poème illustré grand format (18x48 cm) à afficher chez soi...

 

REALISE EN PARTENARIAT AVEC l'atelier du Hanneton 
édité à 600 exemplaires numérotés.

 

 
 

En savoir +


La Loving Suite pour Birdy So

SORTIE AVRIL 2014

La Loving Suite pour Birdy So est une invitation à l’amour. Celui qui s’écrit avec un petit a. Celui-là même qui, sans tam- bours ni trompettes, n’en dit pas trop, choisit ses mots, n’oublie pas de rêver nez en l’air à une fenêtre sans balcon, ne prétend pas autre chose qu’être , pour de vrai. La Loving Suite pour Birdy So, c’est une poésie sonore aux mots ronds comme caresses. Qui n’oublie pas les grincements de ces petits amours immenses, les ruptures minables pas même sur des quais de gareEntre musique improvisée, jazz et songwriting à la française, le jeune pianiste et compositeur Roberto Negro a écrit son ode à l'amour pour un ensemble à corde, réunissant pour l'occasion son équipe rêvée, avec notamment la chanteuse et comédienne Elise Caron. De la Loving Suite pour Birdy So, tous sortiront avec la douce sensation du coton. C’est promis.

 

Enregistrement au Studio La Buissonne par Romain Castéra et Gérard de Haro du 14 au 17 février 2013.

Mix : Romain Castéra • Mastering : Nicolas Baillard • Produit par Roberto Negro
Distribué par : L'Autre Distribution
Liste des musiciens : Roberto Negro : 
piano, composition, direction
Elise Caron : voix, flûte • Théo Ceccaldi : violon • Valentin Ceccaldi : violoncelle 
Federico Casagrande : guitare • Nicolas Bianco : contrebasse 
Sur des textes de Xavier Machault

 

Prélude 2'59
Tout de toi 6'31
Bicyclette 6'00
Jonquille de Saint Péreuse 1'35
La Bal(l)ade volée de Birdy So 5'34
M'avez-vous dit vous ? 5'38
Pivoine Shichifukujin 2'12
Champagne 7'01
Comme un livre d'Erri de Luca 7'54
Toi, moi, oie 8'18
Un grand bouquet 3'50

 

 

Télécharger l'album >ICI<

 

Extraits de presse sur le projet Loving Suite pour Birdy So :

« Ça parle, ça chante-parle, ça parle-chante et ça chantre-râle, avec des fantaisies, des légèretés, des libertés qui rappelleraient l’oulipo… mais non, l’oulipo ça n’est pas ça du tout. Ces courts textes doux-amers, parfois très amers (soudain la Caron tragique dans une ambiance à la Lou Reed), puis très doux, mais toujours un peu les deux, rarement l’un sans l’autre, le kitsch toujours tenu à distance par la cocasserie des  situations et des mots qui s’entrechoquent. Voilà pour les textes de Xavier Machault et la voix d’Élise, entre cabaret et mélodie française. Pour ce qui est de la musique, ça ressemble à rien, mais ça ressemble à tout et l’on se laisse rapidement grisé par l’étendue du vocabulaire. Ici, l’ouverture n’est pas un vain mot, n’est pas cette fusion à la petite semaine, ce placage de quelques ingrédients épars qu’on nous sert souvent comme une vertu : « En fait, on n’est pas jazz, on est rock, on est classique, on est world. » Tu parles, Charles! Alors que mille références viennent à l’esprit à l’écoute des partitions de Roberto Negro telles qu’elle sont jouées par ses comparses, mais aucune ne s’impose, aucune ne laisse une trace repérable : minimalisme, contrepoint baroque, post-sérialisme, musique de chambre, rock, blues, free, piano pré ou post-jarrettien avec pointe de Bley et restes de Powell, partitions ouvertes d’ailleurs moins à la Boulez qu’à la Tim Bern. Elles miroitent l’une ou l’autre pour disparaître dans la trame d’une écriture orchestrale, tissée de gestes improvisés, qui n’a rien d’un patchwork, mais impose une matière unie irréductible. Il s’agit  ici d’étendue de vocabulaire au service d’un style parfaitement original. Final drôlatique avec une Elise-Dalida, rappel enthousiaste d’un public qui n’a jamais vu ça – et où aurait-il vu ça avec les médias qu’on a – et qui en redemande. »

Franck Bergerot – JAZZ MAGAZINE 

 


No Mad? : Eldorado, Live à la Source

SORTIE MARS 2012

Possibilité d'achat par correspondance //  télécharger le bon de commande

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou 04 75 55 38 31

Pile à l'heure pour les 10 ans de No Mad?, enregistré en Avril 2012 à Grenoble voici : Eldorado, Live à la Source.
Il est en cd, il est en vinyle mais il n'est surtout pas en toc avec sa pochette sérigraphié par code b.

 

 

INTERPRETES : Élodie Lordet : chant - Florent Hermet : contrebasse - Benoît Black : saxophones, guitare
Pierre Lordet : clarinettes - Julien Cretin : accordéon - François Vinoche : batterie - Nicolas Lopez : violon, banjoline

 

Enregistrement et mixage par Vincent Travaglini.
Design et illustration par Benoit Vinay.
Produit par Vincent Travaglini, La Curieuse et Keep On Truckin' Records.

 

Face 1 :
To A Child Dancing In The Wind
Mrs Green
Bad Boy Bubby
La Marche des Nains

Face 2 :
Eldorado
Étrange Étrangers
Jòc Cubatà

 

Acheter l'album >ICI<

En savoir +

 

Si tu aimes la vie et que tu veux des chansons et du bonheur, La Curieuse & Keep On Truckin' Records te proposent plusieurs solutions :

  • "vous êtes pas mal" : c'est 10€ pour le cd d'Eldorado, Live à la Source et c'est tout.
  • "je vous trouve beaux" : c'est 15€ pour Eldorado, Live à la Source en vinyle.
  • "je vous trouve mystérieux" : c'est 20€ pour Eldorado, Live à la Source  en vinyle, ainsi que l'album Eldorado en cd.
  • "vous êtes pas mal et je vous trouve mystérieusement beaux" : c'est 25€ pour Eldorado en vinyle, les albums Eldorado et Casa de Clovni en cd, plus des surprises.

Contact :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  ou 04 75 55 38 31

 

Keep On Truckin’ Records • Bandcamp • last.fm • soundcloud • Discogs