Actualités : Release party parisienne de Cavalluccio – octobre 21 !
pro |

Madalitso band

Banjo music (Malawi)

Équipe

Yosefe Kalekeni
Banjo du Malawi, tambour, chant
Yobu Malingwa
Babatone, Chant

photo couverture Satellite Entertainment Lilongwe

Contact

Thibault Gléréan
tib@la-curieuse.com
06 60 68 26 08

Mention

Sélection Womex 2020

Suivez-les !

Considérés comme de véritables prophètes musicaux au Malawi, ils jouent en souriant une musique d’une sincérité et d’une légèreté imparables. Leur premier album a été produit par le label genevois Bongo Joe records et le groupe a déjà joué au Womex 2020, Womad 2019, Roskilde 2018, Sauti Za Busara 2017 et d'autres.

Dans une transe douce et minimaliste, Yosefe et Yobu commencent à faire découvrir au monde leur musique. Leur sincérité, leur présence souriante et sans artifice et leurs instruments traduisent sans barrière un parcours incroyable.

Entre deux petits boulots, ils jouent sur les marchés ou pour les mariages de Mtandire, un bidonville de la capitale Lilongwe jusqu’à ce qu’ils soient repérés par le producteur Emanuel Kamwenje. Celui-ci leur fait enregistrer leur premier album en juillet 2017.

Cette même année à l’occasion du Festival Sauti Za Busara à Zanzibar, ils sortent pour la première fois du Malawi, découvrent la mer et font des rencontres décisives pour la suite de leur parcours.
Parmi ces gens, une équipe du programme Global Beats de la BBC qui filme un bout de leur concert.

Un morceau sur un homme qui lutte contre l’exploitation d’un patron, dont le titre original signifie littéralement « L’odeur des haricots ».

Considérés comme de véritables prophètes musicaux au Malawi, ils jouent en souriant une musique d’une sincérité et d’une légèreté imparables. Capables de jouer pendant des heures, formés à l’école de la rue, les deux musiciens placent au coeur de leurs compositions leurs instruments faits maison : le babatone, sorte de basse à une corde, et la guitare à 4 cordes, le banjo traditionnel du Malawi.

WOMEX 20 – showcase Madalitso Band & Interview par Jon Kertzer

LA PRESSE EN PARLE

Le Monde – L’énergie de la rue : la sélection musicale du « Monde Afrique » #37 – janvier 2021
« Début décembre, ce duo du Malawi, auteur en 2019 d’un premier album, Wasalala, a fait paraître le single Ndalakwanji, qui signifie « Qu’ai-je mal fait ? » et, sous une apparence de légèreté, décrit une dure réalité : « Les défis sont partout, les prix ont augmenté, la maladie rôde. » Cela n’a pas empêché les deux compères de partir à la conquête de l’Europe, une aventure que résume un mini-documentaire sur YouTube (en anglais). » Fabien Mollon
voir +

FFF Télérama – mai 2019
« La réussite du disque est d’avoir transcrit fidèlement l’énergie roots et spontanée de leurs « bénédictions » (madalitso en langue chichewa) endiablées, mélange de sonorités blues, de syncopes en transe et de textes arrimés dans un quotidien de débrouille. « Anne Berthod
lire +

Les dernières dates
06 août

Fest L’Été de Vaour (81)

03 août

Fest Mens alors ! (38)

31 juill.

Un été pas comme les autres (Coll. Surnatural)- Bagnolet (93)

30 juill.

Chez Gaud – Ploubazlanec (22)

Vidéos

Ndalakwanji 2020
Mini documentaire 2020
Live au Roskilde festival 2018
Festival de la Cité 2018
Vina Vina Malawi 2020
BBC Live 2018

Albums

Wasalala

2019

Dans une transe douce et minimaliste, Yosefe et Yobu commencent à peine à faire découvrir au monde leur musique. Leur sincérité, leur présence souriante et sans artifice et leurs instruments traduisent sans barrière un parcours incroyable.
.
Depuis 2017 ils parcourent l’Europe et ont été invités sur les scènes du Roskilde Festival au Danemark, du Festival de la Cité à Lausanne en Suisse, du Sormland festival en Suède, et bien d’autres.

Yosefe Kalekeni
Banjo du Malawi, tambour, chant
Yobu Malingwa
Babatone, Chant

Wasalala

1. Vina Vina Malawi
2. Naphiri
3. Mita
4. ChikondiCholawa
5. Nambewe
6. Wasalala
7. MoyoWaLelo
8. Chinakulaka

Écouter et commander

Crédits

Label Les Disques Bongo Joe
Distribué par l’Autre Distribution

Enregistrement Erik Paliani
Mixage Jasper Geluk
Mastering Tim Stollenwerk
Artwork Felix Vincent
Regard artistique Vincent Bertholet & Cyril Yeterian