Actualités : Cavalluccio, le nouvel album de Lalala Napoli sort le 5 mars 2021
pro |

Crimi

Soul di Sicilia

équipe

Julien Lesuisse
voix, saxophone, ewi
Cyril Moulas
guitare
Brice Berrerd
basse
Bruno Duval
batterie
Julien Lamaze
son

photos Marion Bornaz

contact

Thibault Gléréan
tib@la-curieuse.com
+33(0)6 60 68 26 08

Label

Airfono Records

Mentions

• Trans Musicales de Rennes 2020
• Artiste Découverte iNOUïS Rhône-Alpes des Printemps de Bourges 2020

Soutiens

• Région Auvergne Rhône-Alpes
• CNM
• Château Rouge, Annemasse
• Bonjour-Minuit, Saint-Brieuc
• Les Abattoirs, Bourgoin-Jailleu
• CMTRA

Suivez les !

Crimi, c’est une affaire de soul qui ruisselle, une certaine idée du groove qui suinte, à la manière des productions du raï poreux de toutes les influences ou du funk poisseux de La Nouvelle Orléans, sans gommer les passages moins pied au plancher, du style plus mélancoliques.

Crimi, c’est avant tout une histoire personnelle, celle d’un gamin grandi à Lyon dont la grand-mère sicilienne fredonnait des airs immémoriaux. Ce sillon, le saxophoniste et chanteur Julien Lesuisse fertilise dans cette formule qu’il aime baptiser soul de Sicile. Voilà pourquoi on ne sera guère surpris d’entendre ici des modes orientaux, un lyrisme à fleur de voix qui renvoie à sa fréquentation du terreau oranais avec Mazalda.
Crimi, c’est aussi une volonté de refaire vibrer la tradition à travers des chansons originales, des mélodies bien troussées, portées par un son de groupe, du genre sans étiquète. Tous au diapason de cette bande-son tradi-moderne, tout à la fois très codée et très libre.

Crimi, c’est désormais « Luci e guai », premier album à paraître chez Airfono en mars 2021. « Lumière et embrouilles », ce titre a valeur programmatique, comme pour dire que rien n’est jamais aussi simple qu’il n’y paraît, en paroles comme en musique. Autrement dit la trame parfaite pour relier tous les fils qui tissent la complexité d’une personnalité, du jazz à la chanson, d’avant-hier à demain, d’ici comme d’ailleurs.


LA PRESSE EN PARLE

FIP Radio – mars 2021 « Crimi fait valser les préjugés sur le clip de « Chi ci talia ? »
https://www.fip.fr/musiques-du-monde/crimi-fait-valser-les-prejuges-sur-le-clip-de-chi-ci-talia-18870
« Avant la sortie de l’album « Luci E Guai », Julien Lesuisse s’entoure de la Fanfare Circa Tsuica et plonge un air de procession funèbre sicilien dans un groove méditerranéen libérateur illustré par le réalisateur Tangui Le Cras ». Guillaume Schnee

Radio Nova – février 2021 : Crimi, la Sicile revisitée par le funk et le raï
« Des chansons siciliennes revisitées façon funk, le tout avec une bonne dose de raï ? Évidemment que ça nous tente ! (…) De la « soul sicilienne » dont on peut déjà entendre un premier extrait, le très funky « Mano d’Oro ». (…) Des vibrations venues de la mer, qui soufflent sur notre hiver un air chaud comme le sirocco. » Michael Liot
https://www.nova.fr/musiques/crimi-la-sicile-revisitee-par-le-funk-et-le-rai-126831-03-02-2021/

FIP Radio – janvier 2021 : « Mano d’Oro », le groove arabo-sicilien de Crimi
https://www.fip.fr/musiques-du-monde/mano-d-oro-le-groove-arabo-sicilien-de-crimi-18674?fbclid=IwAR2nkGl2MrhGnCXpdECt3_NGPHRPnz4tPhlGdo2-S3VLaq2IL-Z0bupAkwQ

France Inter – janvier 2021 : Playlist « Et je remets le son » – Matthieu Conquet
https://www.franceinter.fr/emissions/et-je-remets-le-son/et-je-remets-le-son-16-janvier-2021fbclid=IwAR3NJatbhNG7CfuBY6WzEmmRPC6Tq6ZmePpDDy1s7aqOj0HBelcfPNkvoH8

Vidéos

Crimi * Concert à Saint-Quentin-Fallavier * SMAC Les Abattoirs - Janvier 2021
Radio Nova - Juillet 2020

Albums

Luci e Guai

2021

Sortie le 2 avril 2021.

« Après s’être rodé en concert, Crimi sort en avril 2021 un premier disque chez Airfono, label de qualité qui abrite quelques beaux objets sonores, de Mazalda au Naoned de Maxime Delpierre, de Fabrizio Rat au Magnetic Ensemble, autant de projets qui défient l’inertie des plombantes catégories. Luci e guai du combo s’inscrit dans ce sillon.

Ce titre a valeur programmatique. «Lumière et embrouilles», comme pour dire que rien n’est jamais aussi simple qu’il n’y paraît. Les chansons d’amour ont ici le parfum doux-amer de l’ambigüité, rien n’est jamais tout à fait clair dans la manière de décrire le quotidien en mode sicilien, des sentences proverbiales et des sens cachés, qui rappellent l’âpreté de la vie sous ce soleil de plomb.
Comme une lumière noire, apaisante et puis troublante, qui irradie et projette des éclats d’âme, ondulation de fréquences qui oscillent entre le plus extraverti et le très profond. C’est ce mélange subtil de sophistication et d’art brut qui affleure au gré de cette bande-son tradi moderne, tout à la fois très codée et très libre, du funk bien balancé qui se fait plus érudit, l’air de rien. Ici, un accent tonique surprend l’attention, là une rythmique suspend l’écoute. L’efficacité peut rimer avec subtilité, dès lors qu’on choisit de se placer pas tout à fait dans la ligne, plutôt dans ces marges qui tiennent la page. Cette page enfin noircie, gravée dans la cire, c’est ce nouveau chapitre dans la carrière de Julien Lesuisse, un disque bien ficelé sans être pour autant facile, juste la trame parfaite pour relier tous les fils qui tissent la complexité d’une personnalité, du jazz à la chanson, d’ici et d’ailleurs. » Jacques Denis

Julien Lesuisse : voix, saxophone
Cyril Moulas : guitare
Mathieu Felix : basse sur l’album (en live : Brice Berrerd)
Bruno Duval : batterie

Composé et écrit par Julien Lesuisse sauf La Vicaria (G. Ganduscio) et La Virrinedda (L. Capuana)

 

 

Luci e Guai

1. Mano d’Oro
2. La Vicaria
3. Conca d’Oro
4. Quetzacoatl
5. Ciatu di lu Margiu
6. Chi ci Talia ?
7. Lo Nilo
8. La Virrineda

écoutez un extrait

Commander l'album

Crédits

Label Airfono
Distribution L’Autre Distribution
Enregistrement Julien Lamaze (Little Big Studio, Le Versoud – 38)
Mixage Antonin Le Gargasson
Mastering  Julien Lamaze
Artwork Felix Vincent
Photo Marion Bornaz