Actualités : Paroles • Cie Haut les Mains > AVIGNON OFF 2024
pro |

L’Étrangleuse

Danses et stridences

Équipe

Mélanie Virot
harpe, chant
Maël Salètes
guitare, jeli n’goni, chant
Léo Dumont
percussions, chant
Anne Godefert
basse, chant
Sébastien Guichard
(La Fraise) 
son

photos Bertrand Gaudillère – collectif ITEM

Contact

BOOKING • SOYOUZ
Yvan Ducret
yvan@soyouzmusic.com

Production

LA CURIEUSE

Soutiens

LE PÉRISCOPE – LYON (69)

Suivez-les !

• NOUVEL ALBUM - AMBIANCE ARGILE > 7 JUIN 2024 •
PRODUCTION LA CURIEUSE & LA COMPAGNIE 4000

L’Étrangleuse, ce sont deux filles et deux garçons qui jouent une forme non définie de rock minimaliste et de chanson libre à quatre voix, amplifiant le dialogue entre une harpe à pédale en érable moucheté et un djéli n’goni en peau de chèvre, sur les grooves archaïques d’un basse-batterie bardé de colifichets. Le refuge de L’Étrangleuse, c’est une tente touareg perdue dans l’immensité de la toundra gelée, où les esprits de The Ex et de Brigitte Fontaine fomentent les hymnes secrets d’un nouvel ordre mondial, enfin gouverné par la poésie. Insaisissable et irrésistible, la musique nous plonge dans une obscurité qui doit autant au crépuscule du vieux monde qu’à l’aube des grands espaces où crépitent de furieuses danses de joie. Grincements d’archet et matières coincées dans les cordes, saturation et percussion d’objets incongrus, tourneries fiévreuses et choeurs psychédéliques sont les agréments de cette transe tout en nuances. Poèmes, manifestes, rêves ou cauchemars, il se pourrait au fond que les chansons ne parlent que de la réalité, celle dont Philip K. Dick disait qu’elle «continue d’exister même lorsqu’on cesse d’y croire».

Traquant inlassablement la magie du presque rien, voilà 15 ans que L’Étrangleuse compose la bande son modale et hors modes d’un long rêve éveillé, puisant son inspiration dans les airs traditionnels d’un pays qui n’existe pas. Le duo originel, formé par Mélanie Virot, harpiste classique habituée à promener son imposant instrument loin de ses contextes habituels et non amplifiés, croisant danse contemporaine et musiques improvisées, et Maël Salètes, vétéran d’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp et complice de longue date de la chanteuse somalilandaise Sahra Halgan, a publié 3 albums et joué plus de 300 concerts, dans des squats européens minuscules, des granges, des greniers, des scènes et festivals prestigieux comme les Suds à Arles, No Border, le festival du Peristyle-Opéra Underground ou encore les Nuits de Fourvière et les Nuits Sonores.

Avec un quatrième album en juin 2024, le premier en quatuor, L’Étrangleuse dynamite le post-rock de chambre des origines avec Anne Godefert, bassiste et chanteuse issue des musiques électroniques, et Léo Dumont, batteur-objetiste coutumier des audaces sonores (Chromb, Pixvae, An Pagay, Polymorphie…). Sur scène, les morceaux s’étirent, le son du groupe captive les coeurs dans une rêverie contemplative et entraîne inexorablement les corps dans une danse frénétique.

L’Étrangleuse en studio session avec le titre « Les Pins »:

PRESSE FRANÇAISE :
Rock & Folk *** – Juin 2024
« Dépaysement garanti avec le nouvel album de L’Étrangleuse. « Le Remède » donne le ton d’emblée et l’on est happé par cette enivrante tournerie ponstuée de choeurs et de textes scandés. (…) Si le parti pris instrumental est parfois privilégié, c’est surtout quand il parvient à s’associer à des bribes de chansons que l’alchimie fonctionne et que devient évidente l’étonnante palette créative de ce groupe hors norme. » H.M.

France Inter – Côté Club de Laurent Goumarre • Avril 2024
Marion Guilbaud parle de l’Étrangleuse ! « Celles et ceux qui connaissent qui cette chronique savent que j’ai un penchant pour la musique répétitive, pour les boucles, pour les mantras, pour la pop psyché qui part en transe, je ne pouvais donc que m’enticher de la proposition de l’Étrangleuse » Marion Guilbaud . « Le remède » 1er single de l’album Ambiance Argile à 32 min. :
https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/cote-club/cote-club-du-lundi-08-avril-2024-4497053

Laurent Garnier entre en playlist « Le remède »sur PBB radio • Avril 2024
« Quel bel album aux mille couleurs musicales … Ça va des influences Africaines aux sonorités Pop/New Wave barrées genre Flying Lizards / Lizzy Mercier. J’adore » Laurent Garnier
https://radiome.fr/pbb

Soul Kitchen – exclu vidéo « les Pins » 2ème single • Mai 2024
« Ambiance Argile de L’Étrangleuse sera-t-il le remède à la morosité ambiante ? Les mantras de leur nouveau disque nous font sortir des ornières en explosant les œillères musicales. Ne plus être seul. L’Étrangleuse en quatuor invente le minimalisme maximaliste. Jamais la répétition n’a été autant séduisante, tressant des ponts entre la musique africaine et David Byrne, une musique d’un monde syncrétique, de leur monde, de notre monde. On se prend les pins en pleine poire et l’on a envie de sortir du studio pour danser à l’appel de ces nouveaux joueurs de flûte de Hamelin. »

Politis • Juin 2024
« L’atypique groupe lyonnais L’Étrangleuse gagne encore en éclat aventureux sur son nouvel album, Ambiance argile, petit bijou de rock en liberté. »

PRESSE INTERNATIONALE :

“Ambiance Argile is surely set to be one of the French albums of the year.”Songlines ****
“Wow. When I heard this I thought, “How has this band not been in my life before.” Amy Lame (BBC 6 Music)
“The production on the whole recording is really lush and juicy. This is my favourite track, Les Pins.” Deb Grant (BBC 6 Music)
“This is great – looking forward to the album” James Endeacott (Soho Radio)
“A triumphant return for L’Étrangleuse and a new beginning for their music.” Cast The Dice

Vidéos

Le remède - clip 2024
Le remède - live "Session de poche 2023"
Ornières - live session 2023
En résidence à l'Opéra Underground - 2021

Albums

Ambiance Argile

2024

Insaisissable et irrésistible, Ambiance Argile nous plonge dans une obscurité qui doit autant au
crépuscule du vieux monde qu’à l’aube des grands espaces où crépitent de furieuses danses de joie. Grincements d’archet et matières coincées dans les cordes, saturation et percussion d’objets incongrus, tourneries fiévreuses et choeurs psychédéliques sont les agréments de cette transe tout en nuances.
Poèmes, manifestes, rêves ou cauchemars, il se pourrait au fond que les chansons ne parlent que de la réalité, celle dont Philip K. Dick disait qu’elle «continue d’exister même lorsqu’on cesse d’y croire».
Traquant inlassablement la magie du presque rien, voilà 15 ans que L’Étrangleuse compose la bande son modale et hors modes d’un long rêve éveillé, puisant son inspiration dans les airs traditionnels d’un pays qui n’existe pas.

Mélanie Virot —harpe, voix, trombone
Maël Salètes —djéli n’goni, voix, guitare
Anne Godefert —basse, voix
Léo Dumont —batterie, voix
Musique —Maël Salètes & L’Étrangleuse
Textes —Maël Salètes (exceptés Pas De Mort et Les Pins de Srecko Kosovel)

PRESSE FRANÇAISE :
Rock & Folk *** – Juin 2024
« Dépaysement garanti avec le nouvel album de L’Étrangleuse. « Le Remède » donne le ton d’emblée et l’on est happé par cette enivrante tournerie ponstuée de choeurs et de textes scandés. (…) Si le parti pris instrumental est parfois privilégié, c’est surtout quand il parvient à s’associer à des bribes de chansons que l’alchimie fonctionne et que devient évidente l’étonnante palette créative de ce groupe hors norme. » H.M.

France Inter – Côté Club de Laurent Goumarre • Avril 2024
Marion Guilbaud parle de l’Étrangleuse ! « Celles et ceux qui connaissent qui cette chronique savent que j’ai un penchant pour la musique répétitive, pour les boucles, pour les mantras, pour la pop psyché qui part en transe, je ne pouvais donc que m’enticher de la proposition de l’Étrangleuse » Marion Guilbaud . « Le remède » 1er single de l’album Ambiance Argile à 32 min. :
https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/cote-club/cote-club-du-lundi-08-avril-2024-4497053

Laurent Garnier entre en playlist « Le remède »sur PBB radio • Avril 2024
« Quel bel album aux mille couleurs musicales … Ça va des influences Africaines aux sonorités Pop/New Wave barrées genre Flying Lizards / Lizzy Mercier. J’adore » Laurent Garnier
https://radiome.fr/pbb

Soul Kitchen – exclu vidéo « les Pins » 2ème single • Mai 2024
« Ambiance Argile de L’Étrangleuse sera-t-il le remède à la morosité ambiante ? Les mantras de leur nouveau disque nous font sortir des ornières en explosant les œillères musicales. Ne plus être seul. L’Étrangleuse en quatuor invente le minimalisme maximaliste. Jamais la répétition n’a été autant séduisante, tressant des ponts entre la musique africaine et David Byrne, une musique d’un monde syncrétique, de leur monde, de notre monde. On se prend les pins en pleine poire et l’on a envie de sortir du studio pour danser à l’appel de ces nouveaux joueurs de flûte de Hamelin. »

Politis • Juin 2024
« L’atypique groupe lyonnais L’Étrangleuse gagne encore en éclat aventureux sur son nouvel album, Ambiance argile, petit bijou de rock en liberté. »

PRESSE INTERNATIONALE :
“Ambiance Argile is surely set to be one of the French albums of the year.” Songlines ****
“Wow. When I heard this I thought, “How has this band not been in my life before.” Amy Lame (BBC 6 Music)
“The production on the whole recording is really lush and juicy. This is my favourite track, Les Pins.” Deb Grant (BBC 6 Music)
“This is great – looking forward to the album” James Endeacott (Soho Radio)
“A triumphant return for L’Étrangleuse and a new beginning for their music.” Cast The Dice

Ambiance Argile

1-LE REMÈDE
2-IRONIE DU SORT
3-LES PINS
4-ORNIÈRES
5-PAS DE MORT
6-FILU ‘E FERRU
7-AMBIANCE ARGILE
8-LA DISTANCE DES NOIX
9-ENNEMI
10-ÉTAT NORMAL

Écouter et commander l'album

Crédits

Coproduction : La Curieuse & Compagnie 4000

Enregistré et mixé par Johan Caballé à La Baume-Cornillane, février 2024
Mastering — studio Altho, Lyon, février 2024
Photo de groupe : Bertrand Gaudillère / Collectif ITEM
Photos : L’Étrangleuse
Graphisme : Super Marché noir

Dans le lieu du non-où

2019

Sept ans après son premier album, trois ans après « Memories To Come » (réalisé par John Parish), le duo a conçu ce troisième disque, « Dans Le Lieu Du Non-Où », intégralement chanté en français et enregistré maison. De danses d’envoûtement en ballades de fin du monde, ce nouveau répertoire fait la part belle aux tourneries du jeli n’goni (luth malien), tandis que la harpe emprunte saturation et ruptures à la guitare électrique. Le son brut et sans artifice offre une immersion totale dans ce que le groupe génère de mieux sur scène, où le duo est désormais accompagné d’un percussionniste. La langue accentue ce fort sentiment de familiarité, qu’on peut éprouver parfois en découvrant un paysage pour la première fois.

Mélanie Virot harpe, voix
Maël Salètes voix, jeli n’goni, guitare, percussions, textes (excepté 3 Claude Lévi-Strauss in « Tristes Tropiques »)

Prix : 12€ + 2€ de frais de port
Commander : commande @ la-curieuse.com

LA PRESSE EN PARLE
Télérama – Chronique de François Gorin du 18 juin 2019
« L’Étrangleuse ou l’invention du harp rock. (…) Une harmonie cahoteuse (et non chaotique) en découle, comme le flux d’un torrent mêlé de cailloux. (…) À l’épreuve du live, le duo achève de balayer toute réserve. À la Dynamo de Pantin, on pouvait les voir l’autre soir porter leur musique à ébullition, dans des passages instrumentaux où le mot fusion prenait tout son sens, tant les sonorités de la harpe d’un côté, de la guitare électrique ou du djéli n’goni de l’autre, se répondaient comme s’ils s’étaient toujours connus, tirant le meilleur parti du soutien d’un batteur. Le petit luth de Maël Salètes ne paie pas de mine, de loin on croirait un très gros stylo, mais riffé comme il faut il peut rendre des accents zeppeliniens (à la guitare, on est plus proche d’un Fripp) ; Mélanie Virot lâche, elle, des grappes de notes claires et coupantes, ou frotte ses cordes avec un accordeur, façon bottleneck – c’est une harp-rockeuse. Parallèlement à L’Etrangleuse, elle va se mettre à la harpe préparée. Ça promet. »

Radio Campus – Chronique du 2 mai 2019
« L’Étrangleuse | Un troisième album venu d’un pays inconnu. (…)
Le « post-rock de chambre » des deux musiciens s’invitent dans un pays imaginaire, dans de longues bal(l)ades à travers des paysages inconnus mais qui nous semblent pourtant familiers. (…) Toute l’énergie que dégage le groupe sur scène se condense dans les 12 titres de l’opus. Les textes puissants finissent de nous convaincre de suivre le groupe dans toute l’étendue de sa musique, qu’on ne se lasse pas d’écouter ! »

Froggy Delight – Chronique de Jérôme Gillet d’avril 2019
« Le mariage entre la harpe, la guitare, le chant et sa prosodie fonctionne à merveille avec une subtile utilisation des palettes sonores, des jeux de timbres, de sonorités, d’effets sur les cordes pincées, qui permettent à l’imaginaire de s’échapper. L’Étrangleuse joue une musique enchanteresse, lancinante et envoûtante presque irréelle aux espaces oniriques. Une musique qui, telle une araignée tisse doucement sa toile mélodique et harmonique. (…) Un disque d’une grande sophistication, comme une respiration, un échappatoire à ce monde qui parfois nous étouffe… »

Dans le lieu du non-où

1. Coincidences
2. Ville en Flamme
3. Par sa Genèse
4. Charcenne
5. Vertige et Vérité
6. Herbes Folles
7. Bois l’Eau
8. Silence
9. Messine
10. Dans le Lieu du Non-Où
11. L’Arrivée
12. Loisieux

Écouter et acheter l'album

Crédits

Production la Curieuse
Distribué par l’Autre Distribution
Enregistrement & mixage La Fraise à La Baume-Cornillane
Mastering Mathieu Monnot
Peinture Pauline Souchaud
Artwork Pierre Chanel & Pauline Souchaud

Promenade / Parasol

2017

Mélanie Virot harpe
Maël Saletes guitare
Rachael Dadd voix
Gabi Kenderesi voix
John Parish batterie, shaker

Promenade / Parasol

Format 45 tours
Face A : Promenade
Face B : Parasol

Écouter et acheter l'album

Crédits

Promenade :

Réalisation John Parish
Label Les Disques de Plomb
Enregistrement & mixage John Paris & Ali Chant
Toy Box Studios à Bristol, 2015

Parasol :
Enregistrement et mixage
Fred « Brain » Monestier
La Bobine, Grenoble, 2011

Memories to come

2015

Pour ce deuxième album, c’est à l’oreille avisée du producteur anglais John Parish (PJ Harvey, Eels, Dominique A, Arno, entre autres) qu’ils ont confié la réalisation.
Déjà invité sur le premier opus du groupe, GW Sok ancien chanteur de The Ex, pose à nouveau sa voix sur ce nouvel album.

Mélanie Virot harpe, voix
Maël Saletes guitare, voix, jeli n’goni
G.W. Sok voix sur « Caged Bird »
John Parish batterie, bongos, basse, piano, tambourin, synth sur 1, 2, 4, 6, 7, 8, 9, 10

Prix : 12€ + 2€ de frais de port
Commander : commande@la-curieuse.com

Memories to come

1. Do I
2. The I try
3. Doesn’t Matter
4. Coincidence
5. L’un languit
6. Noise
7. Drifting around
8. Ed
9. Who we are
10. Caged bird

écouter et acheter l'album

Crédits

Production la Curieuse
Réalisation John Parish
Labels Les Disques de Plomb
Red Wig
Distribué par l’Autre Distribution
Enregistrement Ali Chant
Mixage John Parish & Ali Chant
Toy box Studios à Bristol
Mastering John Parish & Shawn Joseph (Optimum Mastering Bristol)

 

Self titled

2012

Mélanie Virot harpe, voix
Maël Saletes guitare, voix
Aymeric Krol calebasse sur 2, 3, 4, 10, 12
G.W. Sok voix sur « Dead bodies under christmas trees » et « Writer’s Blog »

Self titled

1. (…)
2. All the things
3. Dear
4. Meeting withe the Kankouran
5. Janvier
6. Kasyak Lubvie
7. Television
8. Writer’s blog
9. Dead bodies under christmas trees
10. Corner of the eyes
11. Collision time
12. If I crawl

écouter et acheter l'album

Crédits

Production et label Undergrouille, Les Disques de Plomb
Enregistrement & mixage Brain
Mastering Matthieu Monnot
(Eyemat Mastering Studio Lyon)